menu01[1].gif (402 octets)

Principaux formats photos

Format BMP : (Bitmap)

(C'est un format couramment utilisé sous DOS Images ou Illustrations crée dans Paint.Les papiers peints de Windows sont dans ce format. Il accepte des couleurs 32 bits .Il supporte sans perte une compression de type RLE.

Format PCX :

Ce format est conçu pour le logiciel Paint Brush

Format PNG( Portable Network Graphic)
Cumulant les avantages du JPEG et du GIF, le PNG est destiné à remplacer le format GIF sur le Web.

Comme le format Gif , il met en oeuvre une compression non destructrive, mais plus performant .Le format PNG est assez peu utilisé sur le Web à l'heure actuelle tiernt au fait qu'il n'est pas supporté par les anciennes versions des navigateurs.

 

Format TIFF (Tagged'Image File Format):
La plupart des photoscopes milieu et haut de gamme proposent le format TIFF en enregistrement.il est réservé aux cas où la plus haute qualité de reproduction est souhaitable. Toutes les données relatives à l'image sont en effet conservées , contrairement à ce qui se passe en JPEG.

Il est le format de prédilection pour les images numérisées. Le volume des fichiers TIFF est important(Un photoscope trimégapixel nécessitera 9 Mo par image.) ) Il accepte plusieurs méthodes de compression(RLE,LZW,JPEG…).La compression de type LZW réduit de moitié la taille du fichier.mais cette compression n'est pas destructrice…

Les photos peuvent cumuler plusieurs séances de retouche photos faisant intervenir à chaque fois une compression sans qu'il y ait dégradation de la photo.

Ouverture des images enregistrées en TIFF

Les principales applications de retouche d'images ouvrent sans difficultés la quasi-totalité des images enregistrées en TIFF. Mais il arrive que Word ou PowerPoint n'importe pas ces images soit que l'image est trop grande ou qu'elle soit corrompue. La solution est d'ouvrir le document dans le logiciel de retouche photo et de l'enregistrer dans un autre répertoire.

Format JPEG :

Ce format indique que le fichier a été compressé. La compression JPEG(Joint Photographic Expert Group) réduit l'espace des données et élimine les informations superflues pour l'affichage de l'image.

Il en résulte une perte de données une fois l'image décompressée. Toutefois, la différence n'est généralement pas visible. Plus la qualité de la compression sera élevée, moins l'image sera compressée et plus elle occupera d'espace disque. Une image JPEG est automatiquement décompressée à l'ouverture de son fichier

Se méfier des effets cumulatifs de la compression

A chaque fois que l'on ouvre une image dans un logiciel de retouche, que l'on modifie ou que l'on enregistre à nouveau en JPEG, l'on introduit de nouvelles dégradations. Il faut éviter les compressions en cascade.

Lorsqu'on réalise des retouches en cascade à parir d'une photo enregistrée en JPEG, il faut faire une copie en TIFF pour ensuite travailler dans ce format. Cela évite la dégradation dues aux étapes successives de compression et de décompression en JPEG.

Dossier réalisé par JP Louvet )

 

Autre lien