Accueil

Pour avoir une belle pelouse

Ed:04/06/2009

 


La pelouse a sa place dans la plupart de nos jardins. Et, parce que la pelouse, ce n'est pas de l'herbe mais une culture à part entière, elle nécessite quelques soins pour être belle et en forme.
Pour avoir une belle pelouse, on peut recommencer à zéro, labourer ses vieux semis, égaliser le terrain et semer à nouveau. Période idéale : l'automne pour que la pelouse soit belle au printemps. À défaut, si vous avez raté le coche, le printemps peut convenir, en surveillant bien, en arrosant bien, car la saison est plus délicate pour une telle entreprise. Mais il y a des moyens moins radicaux pour redresser la situation. À commencer par une rénovation et des soins constants qui vont s'échelonner tout au long de l'année.
Quel gazon ?
Le gazon est composé d'un mélange dont la composition varie en fonction de la destination finale de la pelouse (sport, jeux, ornement) mais également des conditions de culture (terrain sec ou humide, ombre ou soleil, climat...). On distingue aussi les mélanges destinés à la création de pelouse et ceux servant à la rénovation. Ce choix est déterminant car un gazon mal adapté s'implantera mal et laissera e champ libre aux mauvaises herbes. Ne lésinez pas sur la qualité en choisissant votre gazon. Le Label rouge est un jauge de qualité à ne pas négliger.
La rénovation
À moins que votre pelouse soit irrécupérable, en cette saison, le mieux est d'entreprendre une rénovation avec un gazon spécifique. Pour ce faire, nettoyez d'abord la pelouse en appliquant un désherbant sélectif ou un produit anti-mousse. Laissez agir 15 jours, puis tondez en réglant la coupe aussi ras que possible. Supprimez par scarification, les mousses, les chaumes, les mauvaises herbes détruites par l'herbicide. Ramassez soigneusement en passant une tondeuse munie d'un bac de ramassage qui uniformisera l'aspect général. Semez le gazon de rénovation et recouvrez les graines de terreau. Puis passez le rouleau pour bien mettre les semences en contact avec la terre, ce qui favorisera la germination. Arrosez copieusement.
La tonte
D'avril à octobre, il faut tondre en moyenne une fois par semaine, ce qui assure un parfait entretien de la pelouse. Il est important que le gazon soit sec. Évitez la rosée du matin et les périodes pluvieuses qui feraient bourrer la tondeuse avec le risque d'arracher des mottes, et hacherait le gazon, plutôt que de le couper net. Les coupes doivent être plus fréquentes au printemps et par temps humides (tous les 4 à 5 jours), plus espacées et moins rases en été par temps chaud (tous les 10 à 15 jours, le soir). Une tonte régulière favorise le tallage, c'est-à-dire le développement en épaisseur de chaque touffe de graminée et la pelouse est alors plus dense car plus fournie.
La scarification
La scarification se pratique deux fois par an, au printemps et en fin d'été, pour éliminer les mousses. Passez le scarificateur une fois dans le sens de la longueur du terrain, puis dans la largeur. Ramassez soigneusement tout ce qui est extrait de la pelouse. Une scarification gagne à être complétée par un apport de terreau ou d'engrais organique. Si la pelouse présente des nuances jaunes éparses, procédez également à une scarification. Le passage du scarificateur, dont les lames creusent des sillons superficiels, permet d'extraire les chaumes et le feutrage, c'est-à-dire les parties mortes (et jaunes) qui se forment à la base des touffes de gazon. La scarification favorise aussi la pénétration de l'eau dans le sol et donc la dissolution des engrais dont les racines vont pouvoir profiter pour alimenter la touffe de graminée.
À ne pas faire...
- tondre avec une tondeuse mal affûtée : coupée irrégulièrement, la feuille de la graminée jaunit ;
- ne pas ramasser les déchets de pelouse après la tonte : cela entraîne alors un étouffement du gazon qui jaunit, et favorise le développement des maladies ;
- faire un apport d'engrais sur une pelouse sèche (gare à l'été) ;
- laisser son chien uriner sur la pelouse : l'urine brûle les graminées et peut être responsable de taches jaunes inesthétiques. Si vous prenez votre chien en flagrant délit, versez aussitôt une grande quantité d'eau à l'endroit souillé pour diluer l'urine et en diminuer les effets néfastes.
 

Source: Les jeudis du jardinage. Ouest-France 27/3/2008